Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 19:47

_MG_0132.JPG

Matin de bonne heure. Sur la route, tôt le matin sous le

soleil qui sort de son sommeil, je pus assister à une scène

intéressante.

_MG_0135.JPG

J'assiste à la confrontation de ces deux espaces temps :

les véhicules d'un autre temps sans vouloir y mettre un

jugement et le temps de l'occident.

_MG_0144.JPG

Je me demandais ce que pouvait bien

faire Bruce Willis dans la rue ce matin

de Petrozavodsk. Le héros US symbole

de la puissante industrie occidentale dans

ce pays.

_MG_0172.JPG

J'aime énormément ces anciennes voitures qui circulent

toujours sur les routes russes. Ce n'est pas de la nostalgie

mais le symbole de la différence de temps entre deux univers.

_MG_0212.JPG

Je ne sais pas ce que vous en pensez.

Je trouve cette scène révélatrice de

notre époque et du passage de l'Histoire.

_MG_0214-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a encore 20 ans les parents de ces

colleurs d'affiches apposaient des

 des slogans d'un autre contenu.

_MG_0236.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout est grandiose dans cette photo : le véhicule,

la confrontation US et Russie dans son idéologie et surtout

le salaire de Bruce Willis avec celui des travailleurs.

En Fait, Bruce vient de renouveler son contrat avec la

banque russe Trust. L'équipe marketing de Trust

(confiance en anglais) juge l'image de l'acteur,

mélange de sang allemand et américain, peut être

breton, représenter l'époque actuelle : link

Le visage à nouveau lifté, Bruce Willis, va pouvoir contempler

de sa hauteur les passants. Les faire rêver ? Les inciter à

vivre le rêve américain et de l'OTAN ou, peut être, les

inciter à se raser le crâne... D'ailleurs j'y pense. Une coupe

à la Bruce Willis semble correspondre à l'air du temps.

_MG_0239.JPG

Repost 0
Published by RUSSIE
commenter cet article
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 22:13

 

_MG_0245.JPG

Neige et glace. Nous sommes à la fin du mois de mars.

Pourtant la neige et la glace règnent toujours sans partage

sur la ville de Petrozavodsk.

_MG_0263.JPG

Depuis hier, la neige se remet à tomber comme au mois

de janvier.

_MG_0265.JPG

C'est que nous sommes pas loin de Mourmansk.

Pour un Russe les 936 kilomètres à parcourir selon

le Guide Michelin ne sont, en effet, rien et nous

rapprochent du Cercle Polaire.

_MG_0271.JPG

Les bateaux sont toujours pris dans la glace de l'immense

lac Onega qui ressemble toujours à un vaste désert infini

de glace.

_MG_0285.JPG

Ici, c'est encore et toujours l'hiver même si les Russes ont

célébrer la fin de l'hiver et le début du... MASLENICA printemps DISPARITION DU LAIT ET DES OEUFS LE PREMIER JOUR DE PRINTEMPS RUSSE il y a environ plus de 10 jours. 

_MG_0286.JPG

En tournant sur soi-même est en faisant, donc, un demi

cercle on peut voir le lac Onega qui est immense.

_MG_0287.JPG

Nous avons un horizon libre et blanc. C'est le paradis blanc.

_MG_0288.JPG

Lorsque l'Onega vit sous la glace épaisse qui atteint plus

de 90 centimètres, les habitants des îles doivent se déplacer

en aéroglisseur sur la surface blanche.

_MG_0279.JPG

Un peu plus loin, le port d'où les bateaux faisant la liaison

entre Petrozavodsk et Saint-Petersbourg est bloqué.

_MG_0290.JPG

Comme vous le voyez sur ces images, à la fin du mois de

mars la neige et la glace transforment toujours le paysage

sur l'esprit de Mourmansk.

_MG_0307-copie-1.JPG

D'ici, aussi, partent les bateaux en direction de

la mer Blanche.

_MG_0308.JPG

Ils vont aussi jusqu'à Moscou en suivant le long chemin des

canaux et des écluses.

_MG_0317.JPG

Le  capitaine. J'ai rencontré le capitaine d'un de ces

navires. Il est en train de réparer son bateau profitant de ce

long hiver. A bord, il fait chauffer le l'eau pour le thé. Il raconte

sa longue expérience de navigateur et sa longue

expérience sur les navires. De Petrozavodsk, il est même

partit régulièrement en direction de l'Oural pour aller chercher

des tonnes de charbon. Il est même allé à Rouen apporter

des marchandises. Ce fut une rencontre très amicale.

_MG_0318.JPG


Repost 0
Published by RUSSIE
commenter cet article
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 18:35

 

Succès. Ils sont venus de France pour quelques jours
en Russie. C'est pour la semaine de la Francophonie
version 2011 qu'ils ont fait le voyage. L'actrice, dont vous
pouvez suivre l'activité sur son Blog link 
est merveilleuse dans son rôle et dans sa manière unique
de raconter aux jeunes étudiants russes de langue
française la France et sa poésie.
"Je tiens à remercier du fond du coeur l'Institut Français
à St Petersbourg qui m'a invitée dans le cadre de cette
semaine de la Francophonie" souligne l'actrice et exprime
d'ailleurs ses remerciements auprès de Claire-Elise Hubert,
l'attachée de Coopération de l'Institut Français.
"Claire-Elise a beaucoup fait pour que nous puissions
venir en Russie" "C'est une femme remarquable"
et termine en disant "... "un grand merci aussi aux
professeurs qui permirent le succès de cette fête de la culture
française". Voilà justement ce qu'est la culture française :
de l'écoute, de la reconnaissance, du savoir-vivre tout comme
ce que nous pouvons voir chez nos ami(e)s les Russes !

C'est un vrai régal de voir les étudiants russes rire
et se réjouir de ce joyeux spectacle.
La Russie aime la France. Nous l'avions déjà constaté lors
de nos précédentes pages.
La France aime la Russie. Comme nous le dit le réalisateur
et l'ami de la superbe actrice (faire un spectacle de cette
manière et toute seule face à un public nombreux n'est pas
facile..) "qu'ils sont gentils les Russes" "nous avons à
apprendre d'eux" "Ils sont éduqués" "je vois de la douceur".
C'est le constat général qui se fait de la part des Français qui
arrivent ici.
Repost 0
Published by RUSSIE
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 07:28

 

Rencontre. A l'Association Carélie France les étudiants
se préparent aux épreuves de français. Nous assistons
à une rencontre, écoutons l'ambiance. Durant ce cours,
un Anglais qui apprend le russe et qui est enseignant de
français dans son pays est venu les voir et parle tout
comme les étudiantes de la langue française.
Repost 0
Published by RUSSIE
commenter cet article
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 15:07

 

_MG_0701.JPG

Rencontre. Voilà un exemple de ces chiens libres. Comme

celui-ci, ils ont encore leur collier. Comme les êtres humains

ils quittent leur maison.

_MG_0703.JPG

On les rencontre de cette manière

auprès d'une petite île de la ville. Ici, il attend de recevoir un

morceau de viande.

_MG_0707.JPG

En général, ils adoptent le même

comportement. Ils viennent vous voir et vous regardent de

leurs yeux plutôt sympathiques.

_MG_0726-copie-1.JPG

Et croiser sur son chemin un toutou de ce genre apporte

de la chaleur au quotidien, pour le rapport direct avec

l'animal qui est libre dehors et qui a le droit

de rester libre de cette manière. Cela rassure de voir que la police

ne vienne pas les chasser ou qu'un passant se mette à rouspéter

contre lui.

_MG_0732.JPG

Esprit volant. Un peut plus dans le centre de la ville, une femme

donne à manger aux pigeons. Ce sont des petits gestes de la vie.

Des petits gestes qui veulent bien dire quelque chose... Même

si ils sont petits ou normals...

Puis une maman regarde les oiseaux avec son enfant..

Un lien, qui est un échange,  existe entre eux et les animaux. 

Repost 0
Published by RUSSIE
commenter cet article
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 21:34

_MG_0306.JPG

Iles. Les habitants ont le choix de faire leur course

où ils veulent : les très grandes surfaces que

nous connaissons chez nous ou les petits épiciers

qui ont leur stand à même la rue.

_MG_0310.JPG

On y trouve l'essentiel. Des légumes

frais, un sourire, de la douceur (un truc qui a disparu dans

les magasins d'Allemagne..)

_MG_0350.JPG

ou pour certains de la viande.

C'est un petit lieu de rencontre.

_MG_0401.JPG

On peut là avoir un lien amical avec les autres

clients et les  vendeurs.

_MG_0474.JPG

C'est la simplicité qui domine. Cette simplicité fait également

du bien aux observateurs de l'extérieur qui ne sont plus habitués

à ces petits lieux de vente.

_MG_0485.JPG

Presse et tabac. Il y aussi les petits kiosques à journaux et

destinés à la vente du tabac.

_MG_0528.JPG

Repost 0
Published by RUSSIE
commenter cet article
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 19:05

_MG_0416.JPG

Impressions de liberté. Dès le début,

je fus submergé d'une impression de

liberté dans la ville. Les enfants

jouent absolument où ils veulent.

_MG_0408.JPG

Personne n'aura l'idée d'appeler la police comme je l'ai

souvent vu lors de mon séjour de dix ans en Allemagne.

Les enfants jouent sur les toits des garages et vivent

la liberté. 

_MG_0413.JPG

Les chiens, sont, aussi libres d'aller où ils veulent. Ils se

promènent sur la route, traversent  comme les

hommes aux passages cloutés. C'est amusant de les voir.

_MG_0153.JPG

Ils observent les humains aller et venir, les suivent,

les accompagnent dans leur vie de tous les jours.

Je n'ai jamais vu autant de chiens aller librement dans

une ville. En Allemagne, le moindre chien libre est un

chien à abattre car forcément dangereux.

_MG_0187.JPG

Voir ces enfants escalader ce qu'ils veulent et marcher

où ils le souhaitent tout comme ces chiens vivant en

liberté entraînent chez l'observateur un sentiment

de bien être.

_MG_0154.JPG

Repost 0
Published by RUSSIE
commenter cet article
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 10:01

 

Faits divers. Je prenais des photos des chiens de la rue

qui vivent nombreux dans la ville. Ils ont une façon bien à

eux de vivre en compagnie des habitants. Au premier

regard une sorte d'harmonie règne. Tels des animaux

totems, ils hantent les lieux publics et observent les

hommes vaquer à leur quotidien.

C'est durant ces recherches que je suis tombé nez à nez

avec Misha qui, le visage livide, apportait son gros chien

pour effectuer une expertise. Je découvrais une profonde

tristesse pour la disparition de son ami qui était aussi de

l'amour. Je décidai de documenter la relation entre

l'homme et l'animal à cette phase du deuil.

Lors d'un contrôle de routine un policer avait, comme

cela arrive aussi en France http://www.lepoaitst.fr/article/2009/09/21/1705722_condamne-a-14-000-d-amendes-pour-avoir-tue-un-chien-dans-un-train.html , tué son chien. Les responsabilités

de part et d'autre ne sont pas encore déterminées.

Repost 0
Published by RUSSIE
commenter cet article
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 15:44

 

Des fleurs partout. Dans la rue, partout, nous voyons les
hommes et les femmes avec des fleurs. C'est la journée
des fleurs et de la femme. Une tradition hyper importante
ici.
Repost 0
Published by RUSSIE
commenter cet article
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 16:07

 

 

 

Rencontre. Emin a 17 ans. Il prépare son bac au lycée de
la ville de Petrozavodsk. Ses racines et la culture de
sa famille sont originaire de la région de Bakou. Il
se présente, parle trois langues : anglais, russe et azerbadjan

la langue de son pays natal.

Une grande famille. Totalement bi-culturel, la culture russe

est une deuxième identité pour lui. "J'ai deux pays"

"Nous aimons les Russes chez nous" "Nous parlons russe".

Pour Emin, la Russie et son pays forment une grande famille.

"J'aime la ville de Petrozavodsk et la Russie"

Acteur. Son souhait  le plus profond est de devenir acteur.
"Je veux tout d'abord étudier les Sciences Politiques à
l'université de la ville" "car c'est une bonne université"
"puis je veux partir à Bakou" et "de Bakou je partirai aux
Etats-Unis" "pour devenir acteur".

Repost 0
Published by RUSSIE
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Russie
  • Le blog de Russie
  • : Journaliste indépendant. Nos média parlent très mal de la Russie. Le but du Blog est de montrer la vie ici
  • Contact

Recherche

Liens